poux

Nos conseils pour venir à bout des poux !

Le pou de tête est un minuscule insecte parasite, qui s’accroche à la racine près du cuir chevelu. Découvrez comment en finir avec cette petite bête qui démange dans cet article.

Il existe 3 types de maladies dermatologiques liés aux poux :

  • le pou de tête, la pédiculose du cuire chevelu,
  • le pou de corps, la pédiculose du corps,
  • le pou du pubis, appelé morpion.

La racine du cheveu est pour un pou l’endroit idéal pour pondre ses œufs et sucer de petites quantités de sang au niveau du cuir chevelu qui créeront des démangeaisons et c’est à ce moment-là qu’on est informé de leur présence. Le terme médical est : la pédiculose du cuir chevelu.

Ce sont principalement les enfants qui sont, sujets aux poux, en effet, bien que le pou ne saute ni ne vole, il rampe et le contact direct d’enfant à enfant à l’école rend la transmission plus facile.

Ensuite, ils les transmettent à leur tour aux autres membres de la famille par les vêtements ou le linge de maison Donc enfants, adultes et bébé peuvent être touchés par une infestation, et ce, dès lors que la personne a des cheveux.

Les gens pensent à tort que la pédiculose à un rapport avec la mauvaise hygiène, ce qui est totalement faux. Tout le monde est susceptible d’être infesté par des poux et d’ailleurs, ça arrive souvent sur cheveux propres. 

Quel est l’accessoire must-have ?

Le peigne à poux est un indispensable, il s’agit d’un peigne à dents très fines et serrées qui vous aidera à capturer et retirer les poux et les lentes de la chevelure. C’est bien pour cela qu’il est préconisé aux parents de peigner régulièrement peu importe le produit utilisé.

Comment en venir à bout ?

Le traitement varie, on trouve sur le marché des lotions ou shampoings insecticides ou des traitements alternatifs, plus naturels où l’on utilisera des produits de la maison et les huiles végétales.

À noter que plusieurs articles démontrent que les poux développent une certaine forme de résistance aux insecticides.

L’application-là aussi diffère, pour les traitements plus conventionnels, on laisse poser comme un shampoing 4,5 minutes puis on peigne alors que pour les traitements naturels, on laissera poser au minimum 15 minutes au maximum une nuit pour certains mélanges puis là aussi, on peigne.

Le peigne à poux est un indispensable, il s’agit d’un peigne à dents très fines et serrées qui vous aidera à retirer les poux et les lentes de la chevelure. C’est bien pour cela qu’il est préconisé aux parents de peigner régulièrement peu importe le produit utilisé.

On a des moyens de s’en prémunir à l’aide d’huiles essentielles telles que la lavande ou le tea tree. On peut soit appliquer de gouttes derrière les oreilles et la nuque soit faire un masque qu’on laisse poser une vingtaine de minutes de l’huile essentielle choisie combiné à de l’huile d’olive ou de coco à titre préventif ou comme traitement anti-poux pour le masque.

Pour ce qui est de l’environnement, là aussi, on a quelques précautions à prendre, pour une efficacité optimale, on va traiter tout ce qui a été en contact de près ou de loin avec la tête de l’enfant comme écharpes, bonnets, taie d’oreiller, pyjama, serviettes, brosses, siège auto, appui tête, etc.

Contrairement au pou de corps, le pou de tête ne représente aucun danger pour la santé. Aucune recherche ne prouve qu’il est vecteur de maladie. Le pou du pubis quant à lui transmet la phtiriase, ça reste rare, mais les enfants peuvent l’attraper s’ils sont en contact avec des objets infestés comme serviettes, gants ou le linge de lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.